Une consécration pour la SEGMENTUITION

J’ai l’immense plaisir d’annoncer que mon dernier livre « Segmenter les marchés du futur. La méthode de Segmentuition™ » publié chez Pearson France en 2015 vient de  remporter une médaille 2016 de l’Académie des Sciences Commerciales.

Je suis heureux que cet ouvrage, en particulier, soit primé car après 35 ans consacrés à étudier l’innovation je suis de plus en plus persuadé que la SEGMENTATION est le plus gros défi marketing que les innovateurs ont à relever. Croire qu’on connait son marché parce qu’on a acheté ou fait faire une étude est un péché marketing qui conduit à pousser un fantasme sur le marché. Seule une bonne étude marketing exploratoire faite en sortant de chez soi (Get out of the building) pour rencontrer et stimuler des clients permet de réaliser une segmentation empiriquement fondée. En effet, en matière d’innovation, la seule chose qui compte et qui résiste c’est le client; pas les conjectures sur le futur et l’évolution des marchés. Dans ces circonstances, la segmentation marketing est le meilleur moyen d’avoir une image en haute définition de son marché. Or cette représentation initiale est le point de départ d’une bonne stratégie de développement car la stratégie consiste à faire les choses qu’il faut (Ou aller et quoi faire) avant de faire les choses comme il faut (Comment faire et avec quels moyens). Comme le dit Peter Drucker « Les bulldozers sont capables d’abattre les montagnes, mais les idées permettent de dire aux bulldozers OU ALLER ». En définitive, pas de bonnes données (empiriques), pas de bonne segmentation et pas de bonne segmentation, pas de bonne stratégie!

Couverture Segmentuition

 

Share
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une consécration pour la SEGMENTUITION

  1. DENISOT Frédéric dit :

    J’ai compris la « segmentuition » comme, non seulement une méthode de segmentation originale, mais également comme une méthode de créativité permettant de renouveler sa façon de décrire le marché.
    Dans vos publications et votre ouvrage, vous assignez cette méthode à l’innovation.
    Je suis convaincu que cette approche, même appliquée à ses offres actuelles non innovantes permettrait à une entreprise, soit à minima de redéfinir et mieux adapter sa stratégie et ses actions commerciales, soit d’identifier des pistes d’innovation ou de différenciation.
    Qu’en pensez vous ?
    Avez-vous déjà testé votre méthode dans ces cas de figure ?

    • Paul Millier dit :

      Bonjour Frédéric
      Oui vous avez tout à fait raison. L’éventail d’application est plus large que l’innovation et permet effectivement de redéfinir une activité ancienne. D’une manière générale la Segmentuition est bien adaptée aux cas ou l’information est assez rare ou peu formalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>